L’Univers d’un Naevus

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2008
30 octobre 2008

Conspiration des Signes

Publié par Naevus dans Entre Nous

Je me suis toujours demandée pourquoi les gens ont toujours cru et croient encore à des choses qu’ils nomment  » Signes » ?!

Vous savez ?!!! Ces choses qui leur arrivent dans la vie de tous les jours ?? Ces gestes, faits, dires, images ou simple silence, qui ressortent de la simple action normale et logique, dans le déroulement des choses, pour qu’ils soient « phénoménals » , pour qu’ils deviennent « magiques » et pour qu’ils aient quelque chose de plus qu’un simple : geste, fait, dire, image ou magnifique silence.

Chacun tient à son « signe » comme on tient à un trèsor d’une valeur inéstimable.
Chacun est fier de son « signe » puisqu’il s’agit d’un miracle qui lui ai destiné, lui seul , l’élu parmi tout ce misérable monde.

Pourtant ces « signes »… j’en ai vu des tas, j’en ai vécu des dizaines, j’en ai effleuré des centaines même et à chaque fois, je me dis :
« Hey Neavus…c’est juste une simple coincidence, ca ne peut être vrai.
La mécanique, la physique, la logique et l’effet du dè tu connais ? Ils font bien des choses dans notre monde, hein !!… ».

Mais, avec le recul, je trouve que je dois être plus attentive à ces « signes », me fier plus à mon feeling et surtout ne plus contrarier les messages de ces « signes ».

Vous avez dit messages ?

Bonté divine!!!

Mais Nooooon….

Il ne s’agit pas là d’une prophétie, il ne s’agit aucunement de quelque chose qui sort de l’anormal, Croyez-moi.

J’avais lu une fois une phrase qui m’a laissé perplexe, non pas parce que c’était quelque chose de nouveau, mais pluôt parce que ca répondait en partie à ce que j’ai vécu en terme de « signes ».

Cette phrase n’est autre que celle dite par le vieux du roman « l’alchimiste » *

 » Quand tu veux quelque chose, tout l’univers conspire à te permettre de réaliser ton désir  »

Je peux comprendre cette phrase, quand on vous explique que ta volonté et l’intensité de celle-ci influencent les mécanismes de l’univers, par je ne sais quelle sorte de magie ou quelle force, afin que les choses soient ou tendent à être ce que la personne avait prévu pour elles.
Ne s’agit-il pas là aussi d’un jeu de « signes » ?!!!

Mais, diras-t-on, quand l’univers conspire à te faire amener à un endroit ou réaliser quelque chose que tu ne veuille pas faire, dont tu n’as même pas songer un jour ou que tu ne cesse de contrarier ?
Que diras-t-on de ces « signes » qui se manifestent pour te dévier de ces choses que tu comptes faire ou que tu veuilles voir, essayer ou découvrir ?!

De ces « signes », j’en ai vu et je crois voir tout le temps.
Mais pourquoi diable je ne m’arrête jamais le temps d’un souffle pour les décrypter.Voir où ceci et cela va m’emener ?!

Mais faut-il vraiment croire que ces choses là soient des « signes » ?
Ne suis-je pas entrain de piquer une crise de paranoia ?
Ne commence-je pas à halluciner sans drogues ?
Deviens-je folle même avec toutes mes capacités – qui me sont généreusement offertes par la grâce de Dieu – à analyser, traiter les informations et tirer des conclusions ?

Avant que vous lanciez vos propres conclusions, qui forcèment seront hatives. je vous donne là de simples exemples sans importance de mes soient disant « signes ».

Mettez-vous à ma place et dîtes-moi ce que vous feriez, quand à chaque fois que vous essayez de vous changer les vêtements dans votre chambre et que cela se coincide avec un moment où la fenêtre de celle-ci est grande ouverte vers la petite ruelle qui laisse voir les voisins d’en face ce qui se trame dedans et bizarrement au même moment, un vent pousse et ferme la fenêtre.?!!
Croyez-moi je n’invente rien. c’est la stricte verité, toute la verité et rien que la verité…
Des fois même, je m’amuse exprès à changer mes fringues toujours la fenêtre grande ouverte, pour voir si la même situation va se répeter et figurez-vous, j’ai toujours droit au même scénario.Que cela soit un jour brumeux, ensoleillé, avec ou sans vent…
Oui je sais, comme dirait certains : ca craint.

Moralité:  » Naevus kouni thachmi »

Que me diriez-vous également, si à chaque fois que je vais subir une situation dérangeante.
Qui éventuellement va me faire mal ou qui n’aura aucun intérêt par la suite et bien avant son déroulement, y a le téléphone qui se plante, se décharge, se bloque, s’éteint pour je ne sais quelle raison.
La connexion qui joue cache cache.
Une personne qui devient subitement injoignable, pourtant, c’est le bon numéro.
Le message qui veut pas passer, pourtant j’ai payé ma facture d’abonnement.
La migraine qui matraque ma cervelle pourtant j’étais en pleine forme.
La moustique qui me pique dans les yeux …………. Stooooooooooooooooop.

Bon sang Naevus, tu ne veux toujours pas comprendre ?! ne va jamais contre le courant
ne t’a-t-on pas appris cela en natation ? Arfffffff, j’ai oublié, t’es nulle en natation…

Mais tout de même, c’est pas si compliqué que cela ? même si scientifique que tu es « miss logique » essaye de t’abrutir un peu, penses bêtement et laisses faire l’univers…

* Roman de Pablo Coelho

5 octobre 2008

Miracle ou simple coincidence ?!

Publié par Naevus dans A Méditer

Ce fut un matin brumeux malgré que les petits pas timides de l’été résonnaient de loin, annonçant ainsi son arrivée tant attendue. Pas par tous, Je l’avoue, mais au moins par ceux qui attendent avec impatience les grandes vacances.

Ce même matin, j’allais prendre route très tôt, pour un voyage peu ou prou long. Sachant par expérience que ce trajet est éreintant et surtout ennuyant. J’anticipai l’état de mon moral qui chutait – croyez-moi – à zéro en ce genre de circonstances.

Je pris alors avec moi, mon livre préféré : Le livre saint. Je comptais sur les belles paroles divines pour me changer les idées obscures qui peuvent effleurer mon esprit. Mais surtout, jouir d’une si belle et bonne compagnie.

A peine m’être placée sur mon siège, je pris le soin d’ouvrir mon livre là où j’avais marqué ma dernière lecture. Je n’ai ni attendu les autres passagers pour me mettre à l’aise, ni fait preuve de curiosité, pour voir ce qui m’entoure. A croire que plus rien ne m’intéresse, une fois plongée dans mes rêveries spirituelles.

Pendant que tout le monde s’installa, le conducteur vérifia une dernière fois l’état de son véhicule et s’assura que tout va bien.
Plongée dans ma lecture, je ne réalisai point quand est ce que le chauffeur a démarré et quand est ce que l’engin a commencé à rouler. Je m’en aperçu au moment où le conducteur a eu l’idée d’allumer la radio.

A Suivre….

Et si c'était vrai.... |
Les hommes, pas de mode d'e... |
JOURNAL D'UNE PUTE SOUMISE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | aldoisa
| moi, la fan de rock
| emiliedu62